Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Ecolo

Fin de la saison d’envol des pétrels



Fin de la saison d’envol des pétrels
La Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion (SEOR) a clôturé la saison d’envol des jeunes pétrels de Barau. Depuis le 15 mai en effet, le centre de soins ne reçoit plus d’appels pour des pétrels de Barau échoués. Grâce aux particuliers ayant recueilli les oiseaux en détresse et à l’efficacité du réseau de bénévoles du centre de soins ainsi qu’aux nombreux postes relais (pompiers, vétérinaires, commissariats...) intégrés à ce réseau, ce sont 457 jeunes pétrels échoués qui ont été pris en charge dont 85% qui ont pu être sauvés et relâchés.

Une brigade de l’environnement dans l’Est

Fin de la saison d’envol des pétrels
La Communauté Intercommunale Réunion Est (CIREST) dispose depuis 3 mois de sa Brigade Intercommunale de l’Environnement (BIE) composée de 5 agents (parmi eux des anciens contrôleurs ou ambassadeurs du service Environnement de la Cirest et une fonctionnaire de la police nationale en disponibilité) et qui a pour but de mettre fin aux incivilités liées à l’environnement. Après les diverses campagnes de sensibilisation qui ne s’arrêteront pas pour autant, place à la répression : assermentée et habilitée à verbaliser toutes celles et tous ceux qui ne respecteraient pas la réglementation dans le domaine de l’environnement : dépôt d’ordures sauvages, non respect du calendrier des collectes... Les agents de la BIE agissent en complémentarité avec les policiers municipaux.

Déchets sauvages, en mer aussi

Fin de la saison d’envol des pétrels
Lors des opérations de préparation des travaux portuaires de Saint-Gilles-les-Bains ont été détectés des déchets de poissons qui proviennent très vraisemblablement des opérations d’éviscération et étêtage menées de retour de mer. La Préfecture appelle donc tous les pêcheurs, réguliers ou occasionnels, à la responsabilité et leur demande de ne jeter aucun déchet de poisson à la mer. “ Il y va de la sécurité de tous ceux qui fréquentent le littoral. Cette règle vaut à Saint-Gilles comme partout ailleurs sur le littoral. L’État accompagne un projet ambitieux d’usine de traitement de ces déchets. Des solutions de dépôt dans les ports sont aussi à l’étude. Dans l’attente, il appartient aux pêcheurs de ramener chez eux la totalité du produit de leur pêche.
Il est rappelé que dans le cadre des mesures de réduction du risque requin, un arrêté préfectoral du 18 juillet 2012 interdit les rejets de produits de la mer à moins de 2,5 milles (4,7 kilomètres) de la côte.”

La Réserve Marine prépare son plan

Fin de la saison d’envol des pétrels
La Réserve Naturelle Marine de La Réunion prépare actuellement son plan de gestion pour les dix années à venir, 2019-2028. Elle a organisé une concertation avec les différents acteurs de la biodiversité et du tourisme réunionnais. Premiers travaux : évaluer les résultats du précédent plan de gestion qui datait de 2017 et traitait entre autres de la conservation des récifs coralliens. Il sera fait aussi une restitution des ateliers thématiques organisés récemment autour de sujets comme le tourisme, la gestion des pêches ou la connaissance du milieu marin.

Rédigé le Vendredi 14 Juin 2019 à 07:00 | Lu 109 fois


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Septembre 2019 - 07:00 Saint-Paul teste le végétarisme à l’école

Vendredi 6 Septembre 2019 - 07:00 Concours photos Zones humides