Menu
Evénements


Région Réunion « KOMEMORASION RAVIN DU TROU » en hommage à ceux qui ont combattu pour leur liberté.


L’insurrection de Saint-Leu va concerner directement plus de 200 esclaves d’origines diverses (Africains, Malgaches, Créoles) et aux fonctions variées (noirs de pioches, domestiques, forgerons, commandeurs, etc.) Cette révolte fut préparée jour après jour durant des années. Cette « guerre », sera marquée par une extrême violence, tant du côté des insurgés, deux à trois Blancs tués directement ou indirectement, que dans la répression féroce qui s’abattra sur les insurgés. Des dizaines de révoltés seront tués lors de l’affrontement ou décèderont en prison.


Rédigé le Lundi 27 Décembre 2021 à 14:19 | Lu 48 fois

Le projet de révolte

Si l’idée de révolte est permanente dans l’esprit de nombreux esclaves, elle va pouvoir se concrétiser à Saint-Leu en raison d’une particularité naturelle : un manque d’eau permanent sur la commune obligeait les esclaves de la partie Sud à se retrouver jour après jour pour les corvées d’eau à un bassin alimenté en permanence par une source et situé au-dessus des habitations, dans la ravine du Trou. C’est là que se produisirent les contacts réguliers entre esclaves de différents maîtres. C’est là que s’organisa dans un premier temps le projet de révolte.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Janvier 2022 - 14:44 Inauguration de la Charcuterie Vee à Cambuston


Nouveau commentaire :







Recevoir notre newsletter