Menu
Impardonnable


Télénovela - Impardonnable : épisodes 19 - 27



Rédigé le Vendredi 27 Avril 2018 à 19:30 | Lu 6441 fois

EPISODE 19
Martín avoue au père Juan que Verónica est responsable de la mort de son frère et qu’il l’a épousée pour se venger. Le prêtre déclare que la jeune femme semble être quelqu’un de bien et que, si elle a commis un quelconque péché, seul Dieu a le droit de la juger. Martín déclare qu’il l’aime mais que cet amour ne changera rien à ses plans et ne fait que lui rendre la vie plus difficile. Il précise que, s’agissant d’une confession, le prêtre est tenu au secret et ne peut rien dévoiler à Verónica. Le père Juan lui dit qu’il ne ressent rien d‘autre que de la compassion pour lui. Crescencio dit à Manuel qu’il apprécie que ce dernier protège Ana Perla mais qu’il n’aime pas ses méthodes. Il explique qu’il n’avait pas à frapper Julio et lui demande de s’excuser auprès de lui. Manuel rétorque que, s’il le fait, il perdra toute autorité. Crescencio l’avertit qu’il ne dira rien pour cette fois mais que, s’il recommence, il conseillera à Julio de se défendre. Pendant ce temps, Magdalena dit à Botel qu’elle s’imagine toujours sa fille petite mais que celle-ci doit maintenant avoir l’âge de Verónica. Inquiète, elle ajoute qu’elle est peut-être mariée et porte donc le nom de son époux, ce qui rendra ses recherches plus difficiles. Verónica est triste car, lorsqu’elle tente de faire l’amour avec Martín, celui-ci la repousse en disant qu’il en a assez de tout, y compris d’elle. De son côté, Daniel, furieux, demande des explications à Virginia. Cette dernière assure n’aimer personne et pourtant sa tante a dévoilé qu’elle était amoureuse d’Emiliano et voulait l’épouser. Il menace de révéler qu’elle ment et qu’elle n’est pas malade. Virginia l’avertit que, s’il parle, c’est lui qui perdra tout, car ses patients ne feront pas confiance à un docteur prêt à mentir. Puis mielleuse, elle déclare que, si elle souhaite épouser Emiliano, ce n’est que pour récupérer son argent. Son plan est de divorcer pour ensuite se marier avec Daniel. En un sens, c’est donc lui le seul homme qu’elle aime mais il n’est pas assez riche et c’est pourquoi elle doit donc continuer à tout faire pour conquérir Emiliano. Pendant ce temps, Nanciyaga tente de séduire Martín qui la repousse. Plus tard, il regarde Verónica endormie et fond en larmes. Il la croit toujours responsable de la mort son frère et se sent coupable de l’aimer. Il se couche auprès d’elle et la prend dans ses bras. Le lendemain, Verónica lui rappelle l’avoir prévenu qu’ils pourraient régler leurs différends à l’épée. Elle le provoque donc en duel, en exigeant qu’il lui explique pourquoi il la repousse. Elle lui dit qu’elle l’aime mais que, si ce n’est pas réciproque, elle le laissera libre. Elle tente de l’embrasser et Martín la prévient qu’il ne changera pas et qu’il ne la laissera pas le dominer. Il laisse Verónica, en pleurs, qui ne sait toujours pas ce qu’elle a fait pour que Martín la déteste autant. La jeune femme reproche ensuite à son mari de ne pas lui avoir dit que Magdalena et Botel allaient à Mexico car elle souhaitait envoyer une lettre à son oncle. Martín lui répond qu’elle va sûrement dire à Jorge à quel point ce lieu est horrible et que rien ne va comme elle veut. Il ajoute que, si elle le souhaite, elle peut partir pour toujours.

EPISODE 20
Verónica déclare à Martín qu’elle souhaite envoyer une lettre de remerciement à sa famille pour la valise transmise par Pablo. Elle lui dit ensuite que, bien qu’elle ait fait le serment de rester avec lui pour le meilleur et pour le pire, son attitude lui donne envie de fuir. Cependant, elle restera là jusqu’à ce qu’elle sache pourquoi il agit comme il le fait. Quand Magdalena dit à Botel qu’elle croyait que Verónica ferait parvenir un mot à sa famille, ce dernier répond que l’on ne peut pas vraiment se fier à la jeune femme. Mais pour Magdalena, Verónica est quelqu’un de bien, quoi qu’en dise Martín. Manuel provoque Botel en insultant Magdalena mais Uspín lui demande de ne pas faire attention à lui. Verónica arrive en courant pour remettre une lettre à Magdalena mais le bateau est déjà parti. Manuel aperçoit la jeune femme et commence à la provoquer mais elle le gifle. Martín arrive et frappe Manuel pour la défendre. Profitant d’un moment d’inattention, ce dernier blesse Martín avec son couteau. Pendant ce temps, Crescencio demande à Pablo d’avouer pourquoi il cherche Ana Perla car il ne croit pas que ce soit pour peindre un tableau. Il l’avertit que Manuel est très violent et qu’il vaudrait mieux qu’il s’en aille. Pablo lui répond qu’il a réellement envie de peindre et qu’il sait que la famille de Crescencio est la plus importante du village. Ce dernier rétorque que c’est pour cette raison qu’il ne veut pas que tout le monde se moque d’eux et que Pablo ferait mieux de peindre le paysage. Virginia est heureuse quand Emiliano propose de l’amener chez le médecin et elle essaie de le convaincre d’aller déjeuner plutôt que de se rendre à son rendez-vous. Le jeune homme répond qu’il a du travail et Virginia en profite pour rappeler qu’elle n’a jamais travaillé à cause de son cœur. Mais comme elle va mieux, elle suggère qu’elle pourrait commencer à apprendre pour pouvoir l’aider. Emiliano lui promet d’y réfléchir. Pendant ce temps, Joaquín avertit Crescencio que Manuel a blessé Martín et que celui-ci est au plus mal. En larmes, Verónica dit au père Juan qu’elle va aller chercher un médecin même si elle doit parcourir des kilomètres pour cela. Le prêtre lui répond que Botel est le seul docteur et qu’il est parti à Mexico. Il ajoute que, si l’état de Martín s’aggrave, il est préférable qu’elle soit à ses côtés. Daniel est furieux et déclare à Virginia qu’il a du mal à supporter l’attention que porte Emiliano à la jeune femme. Cette dernière répond que son cousin aime Verónica et qu’elle veut profiter de sa frustration pour le séduire avant qu’une autre ne le fasse. Elle rappelle que, si Daniel était riche, elle partirait avec lui mais, comme il ne l’est pas, elle doit d’abord épouser Emiliano pour récupérer son argent. En plein délire, Martín avoue à Verónica qu’il l’aime. Crescencio dit à la jeune femme que c’est de sa faute si son petit-fils a attaqué son mari car elle s’habille de manière provoquante. Verónica le prévient que, si Martín ne s’en sort pas, elle fera tout pour que Manuel aille en prison. L’état de Martín s’améliore et Verónica lui révèle qu’il a avoué qu’il l’aimait et que c’est pour cette raison qu’elle est restée auprès de lui.

EPISODE 21
Martín demande à Verónica si elle aurait vraiment pu le quitter. Elle répond qu’elle l’aurait fait à contrecœur mais que, maintenant qu’elle sait que ses sentiments sont réciproques, elle veut rester toute sa vie à ses côtés. Elle lui demande cependant de ne plus être sur la défensive. Elle ajoute qu’elle ne sait pas ce qu’il a vécu par le passé ni sur quel genre de femme il a bien pu tomber mais elle assure qu’elle ne souhaite que son bonheur. De son côté, Virginia fait croire à Emiliano qu’elle veut changer, être active et travailler. Cette annonce fait plaisir à ce dernier qui lui indique n’avoir jamais apprécié le chantage affectif autour de sa maladie. Il aimerait surtout qu’elle cesse de manipuler les autres. Virginia assure qu’elle va changer. Verónica explique à Martín que le père Juan a recousu sa blessure et lui a sauvé la vie. Ce dernier indique que c’est surtout à Verónica qu’il doit la vie sauve car elle a réagi vite et a pris soin de lui comme seule une femme amoureuse peut le faire. Il ajoute qu’il lui semble évident que Martín l’aime aussi. Blanquita raconte à Ana Perla que Pablo a juré sur San Lorenzo aller à la capitale pour rompre avec sa fiancée et elle lui assure qu’il paraissait sincère. Ana Perla confie aimer énormément Pablo mais ne pas savoir si elle pourra à nouveau lui faire confiance. Jorge s’énerve quand il apprend que Virginia n’est pas allée à son rendez-vous chez le docteur Del Rio. La jeune femme répond qu’elle se sent très bien et qu’elle voulait profiter de la journée comme une personne normale. Emiliano prend sa défense en disant qu’il est également responsable car il était au courant du rendez-vous mais a préféré faire plaisir à Virginia. Il ajoute qu’elle a même annoncé qu’elle était prête à travailler. Pour Jorge, sa santé ne le lui permet pas et il lui conseille d’aller se reposer. Emiliano trouve son père dur avec Virginia. A Mina Escondida, le père Juan conseille à Martín de laisser sa vengeance derrière lui et d’accepter le fait que sa femme et lui s’aiment. Mais Martín rétorque qu’il doit venger la mort de son frère qu’il considérait comme son fils. Joaquín prévient Crescencio que, s’il laisse faire Manuel, les choses vont mal se terminer. En effet, en plus de ce qu’il a fait à Martín, il y a des plaintes de la part des mineurs et même des femmes à cause de sa violence. Si personne n’en parle pas à Crescencio, c’est parce que ce dernier prend toujours la défense de son petit-fils. A la demande de Virginia, Salma tente de convaincre Jorge de laisser la jeune femme travailler sur des choses simples qui ne mettront pas sa santé en danger. Il finit par accepter. Martín, Verónica et Pablo dénoncent Manuel à la police qui ne peut rien faire car celui-ci est le petit-fils du chef du village. Martín leur dit qu’il veut que justice soit faite. A Mexico, Virginia est sous le choc quand Claudia lui révèle que Demetrio s’est suicidé. Elle se met à pleurer car il était le seul homme qu’elle ait vraiment aimé. Pendant ce temps, Verónica dit au père Juan qu’elle a compris que Martín voulait se venger à cause d’une chose qu’elle aurait faite et elle voudrait que le prêtre lui révèle de quoi il s’agit.

EPISODE 22
Manuel est conduit en prison mais ce lâche supplie son grand-père de l’en sortir en prétextant qu’il ne faisait que se défendre, que Verónica l’a provoqué et que son mari l’a attaqué. Il demande à Crescencio de verser des pots-de-vin pour sa libération et lui indique qu’il se cachera dans la jungle. Mais son grand-père rétorque que ce serait illégal et que lui aussi finirait en prison. Il lui rappelle lui avoir demandé plusieurs fois de se calmer mais il a laissé ses pulsions prendre le dessus. Il lui conseille d’assumer ses actes et d’agir avec dignité. De son côté, Pablo déclare à Ana Perla être désolé de ce qui arrive à son frère mais que celui-ci l’a bien cherché. Il rappelle que Martín était désarmé quand Manuel l’a attaqué. Pendant ce temps, Verónica demande au père Juan s’il sait qui a fait du mal à Martín par le passé. Le prêtre lui retourne la question et lui demande si elle-même est certaine de n’avoir rien fait. Verónica lui assure que non et qu’elle aime Martín tel qu’il est. Cependant, s’il continue à la repousser, son mariage ne pourra pas marcher. Pablo est bouleversé de voir Ana Perla pleurer à cause de Manuel alors il lui promet de parler à Martín et lui dit que la peine sera peut-être réduite. Il ajoute qu’il le fait car il n’aime pas la voir pleurer même s’il trouve que son frère mérite d’être puni. De son côté, Martín, jaloux, n’est pas content de revoir Pierre car il croit que ce dernier courtise Verónica. Pierre explique que Pablo lui a demandé d’apporter une valise de médicaments car il devait rester peindre un tableau très important. A Mexico, Jorge dit à Virginia qu’il a accepté qu’elle travaille car Salma le lui a demandé. Elle doit cependant comprendre qu’elle n’aura pas de traitement de faveur et qu’elle est une employée comme les autres. Virginia fait semblant d’accepter et ajoute qu’elle le fait aussi pour surveiller Emiliano qui s’est remis à boire beaucoup. A Mina Escondida, Nanciyaga dit à Verónica que Pierre est amoureux d’elle mais la jeune femme répond qu’elle est mariée et lui demande de ne pas aborder ce sujet devant Martín. Crescencio demande à Martín de pardonner à Manuel mais ce dernier répond que son petit-fils doit payer, non pour ce qu’il lui a fait à lui, mais pour avoir manqué de respect à sa femme. Pendant ce temps, Emiliano présente Virginia à Botel et Magdalena. Botel a l’impression d’avoir déjà vu la jeune femme. Virginia est inquiète quand elle apprend que ce dernier était l’associé de Demetrio. Pendant ce temps, Martín avertit Crescencio qu’il fera tout pour que Manuel soit puni. Virginia dit à Daniel qu’elle n’aime pas que l’associé de Demetrio ait parlé d’elle à Verónica. Elle ajoute qu’il la regardée bizarrement. Pablo confie à Verónica qu’il est amoureux d’Ana Perla et que c’est pour cela qu’il les supplie, elle et Martín, de pardonner à Manuel. Il ajoute qu’il sait que celui-ci n’est pas quelqu’un de bien mais qu’Ana Perla est gentille. Verónica répond qu’elle le comprend mais que ce n’est pas bien qu’il trompe à la fois Ana Perla et Mariana. Le jeune homme lui indique que, dès qu’il le pourra, il ira à Mexico pour parler à Mariana. Le père Juan dit à Martín que, bien qu’il soit de son côté, il n’hésitera pas à emmener Verónica loin de Mina Escondida s’il voit que sa vie devient un enfer. Pendant ce temps, Botel et Magdalena regardent des photos de Verónica enfant.
 
EPISODE 23
Botel dit à Magdalena qu’il aurait voulu lui montrer une photo de Verónica petite car elle lui a fait penser à sa fille. Magdalena répond avec tristesse qu’elle aurait aimé la voir car toutes les petites filles lui rappellent la sienne. Elle déclare regretter qu’Aarón, son ancien mari, ait brûlé sa maison sans lui laisser une chance de sauver une photo de son enfant. Pendant ce temps, Ana Perla est triste de voir son grand-père inconsolable car il ne sait plus que faire pour aider Manuel. Martín est tiraillé car d’un côté il aime Verónica et ne supporte pas de la faire souffrir mais de l’autre, il a le sentiment de trahir la mémoire de son frère. Ana Perla dit à Pablo que son grand-père l’inquiète. Le jeune homme répond qu’il a parlé à Verónica mais qu’il ne sait pas ce que Martín décidera de faire. La jeune fille lui demande de la conduire chez Verónica pour qu’elle tente de la convaincre. A Mexico, Mariana annonce aux Prado Castelo qu’elle a reçu un fax indiquant que Martín était gravement blessé. Jorge s’inquiète et Virginia se dit que, si Martín meurt, Verónica reviendra vivre en ville et pourrait lui voler Emiliano. C’est pourquoi elle déclare qu’il faut aider sa cousine. De plus, pour se débarrasser de Daniel, elle le supplie devant son oncle et sa tante d’aller sur place soigner le mari de Verónica. Cette requête surprend Daniel qui accepte d’y aller si Virginia l’accompagne. Mais Jorge et Salma déclarent d’un commun accord qu’un tel voyage mettrait en danger la santé de leur nièce. Ana Perla dit à Verónica qu’elle sait que son frère a mal agit et qu’il mérite d’être puni. Elle ajoute qu’elle est là avant tout pour son grand-père qui déprime car elle a peur qu’il ne tombe malade. Verónica lui indique en avoir déjà discuté avec Martín mais que celui-ci n’a pas encore pris de décision. Elle précise que, quoi qu’ils fassent, ce ne sera pas contre elle. Elle aurait préféré la rencontrer dans d’autres circonstances et qu’elles soient amies. Daniel, hors de lui, en veut à Virginia de lui avoir forcé la main devant sa famille. Il déclare qu’il ne la laissera pas l’envoyer au beau milieu de la jungle puis l’oublier comme elle l’a fait avec Demetrio. Virginia, mielleuse, lui demande d’y aller pour s’assurer que Demetrio n’a pas parlé d’elle. Elle ajoute que, si Martín meurt, Verónica reviendra et compromettra ses plans. Daniel répond qu’il va le faire mais qu’elle a intérêt à rapidement épouser Emiliano puis divorcer pour qu’ils puissent enfin être tous les deux. Virginia lui ment en assurant que c’est bien son intention car elle a du mal à supporter Emiliano et ses problèmes d’alcool. De son côté, Martín annonce à Crescencio qu’il va retirer sa plainte contre son petit-fils mais qu’il devra signer un document dans lequel il s’engage à ce que Manuel ne les approche plus. Il précise qu’il le tiendra personnellement responsable de tout ce qui pourrait leur arriver.

EPISODE 24
Crescencio dit à Martín que, même s’il signe ce document, ils ne seront jamais amis mais pourront au moins vivre en paix. Joaquín arrive en panique pour leur annoncer que les mineurs sont tombés malades. Pendant ce temps, Pablo annonce à Ana Perla que Martín a accepté de pardonner à son frère mais sous certaines conditions. La jeune fille le remercie d’être intervenu en faveur de Manuel mais elle lui en veut toujours de lui avoir menti. Pablo lui jure qu’il l’aime et que, dès qu’il pourra aller à Mexico, il rompra ses fiançailles. Il lui demande de lui pardonner. Ana Perla répond qu’elle voit dans ses yeux qu’il est sincère. Crescencio explique à Manuel que Martín ne portera pas plainte mais qu’il devra s’engager par écrit à ne plus porter d’armes, à respecter les femmes et à se tenir éloigné de Martín et de sa femme. Il ajoute, qu’à cause de lui, les mineurs sont malades et qu’il se peut qu’en l’apprenant Martín revienne sur sa décision. Verónica, elle, fond en larmes quand Joaquín lui apprend que Demetrio est mort. Pendant ce temps, Virginia s’énerve quand elle réalise qu’elle n’aurait pas dû aider Claudia à se rendre à Mina Escondida. En effet, cette dernière pourrait créer des problèmes entre Verónica et Martín, ce qui l’empêcherait de conquérir Emiliano. Lorenzo apprend à Martín que l’eau que boivent les mineurs est contaminée et que c’est certainement à cause de Manuel. Martín demande à Nanciyaga d’aider les mineurs ainsi que Verónica. Cette dernière apprend justement à son mari que Demetrio Silveira est mort mais, devant son silence, elle comprend qu’il était déjà au courant et ne lui a rien dit. Martín s’énerve et lui demande si cela la touche. Sa femme lui répond qu’elle est bouleversée car Demetrio était son ami. Quand Martín sous-entend qu’il était plus que cela pour elle, Verónica nie et lui dit que, s’il ne la croit pas, le mieux est qu’il s’en aille. Pendant ce temps, Crescencio informe les mineurs que l’eau qu’ils boivent est contaminée par une fuite de cyanure qu’ils vont devoir stopper. Manuel les observe sans sentir une once de culpabilité ni de remords. Virginia propose sournoisement à Emiliano de l’aider dans son travail tout en l’encourageant à boire. De son côté, Martín supplie Verónica de rester même si elle n’arrive pas à le comprendre. Il lui dit que lui-même ne sait plus où il en est. Verónica répond qu’elle l’aime mais que, parfois, l’amour ne suffit pas et qu’il doit apprendre à lui faire confiance. Ils s’embrassent.

EPISODE 25
Crescencio remet à Martín la lettre signée par Manuel et lui-même. Martín avertit Manuel que, si jamais il s’approche encore de lui ou de sa femme, la prison sera loin d’être son pire cauchemar. Il espère qu’il tiendra sa parole, ne portera pas d’armes et ne fera de mal à personne. Puis il lui demande s’il a quelque chose à ajouter et Manuel, très hypocrite, promet qu’il les laissera tranquilles. Crescencio s’engage à surveiller son petit-fils. Plus tard, Martín s’énerve en voyant Pierre arriver. Ce dernier déclare qu’il souhaitait simplement remettre un fax à Verónica mais le jeune homme rétorque qu’il sait bien que sa femme lui plaît. Pierre admet que Verónica est belle et qu’il l’apprécie. Cependant, il conseille à Martín de changer d’attitude car elle pourrait bien se lasser de son arrogance et de sa grossièreté. Verónica remercie Pierre d’être passé puis lui avoue que, si elle aime Martín, elle sait combien il est jaloux et c’est pourquoi elle le supplie de ne plus s’approcher d’elle. Pierre reconnaît qu’elle a raison. Martín annonce à sa femme que décontaminer la mine va coûter très cher, qu’il va peut-être tout perdre et même devoir investir l’argent de sa société à Mexico. Verónica répond qu’elle ne voulait pas utiliser l’argent offert par son oncle mais que, dans le cas présent, elle aimerait que Martín puisse en bénéficier. Mais ce dernier ne souhaite pas que sa famille pense qu’il en veut à son argent puis il s’énerve et demande à Verónica pourquoi elle essaie de lui faire croire qu’elle est désintéressée quand elle agit différemment par derrière. Il l’accuse d’avoir même envoyé un fax à sa famille. Verónica explique que, depuis leur mariage, elle a tout fait pour que tout se passe bien mais qu’il ne cesse de mettre des barrières et ne veut même pas consommer leur union. Elle lui dit qu’elle comprend qu’il ait des soucis mais elle aimerait le soutenir alors que, lui, la voit comme une ennemie. Elle ajoute que, s’il ne l’aime pas, elle attendra qu’il se remette de ses blessures et que les mineurs soient guéris puis elle s’en ira. Martín souhaite qu’elle reste et lui demande pourquoi elle se montre si gentille avec lui. Verónica lui répète que c’est parce qu’elle l’aime. De son côté, Crescencio annonce à Joaquín qu’il sera le nouveau responsable de la mine. Blanquita dit à Verónica que sa manière d’être lui fait beaucoup penser à Magdalena. Raymunda apprend à son père que Pablo et Ana Perla sont intervenus en faveur de Manuel. Crescencio répond qu’il pardonnera pour cette fois à la jeune fille mais qu’il ne veut plus qu’elle s’approche de Pablo. Raymunda rétorque que le jeune homme a l’air d’un bon garçon et qu’il est resté toute la nuit auprès des mineurs. Le père Juan dit à Martín que Verónica s’est tellement investie auprès des malades qu’elle ne lui a pas donné l’occasion de voir la femme cupide qu’il décrit. Il ajoute que, si jamais elle l’a été, l’amour l’a fait changer. Pendant ce temps, Magdalena est sous le choc en découvrant à quoi ressemblerait sa fille aujourd’hui. En effet, c’est le portrait de Verónica.

EPISODE 26
Magdalena est bouleversée quand Diógenes lui montre la photo de sa fille, vieillie par ordinateur, car c’est le portrait de Verónica. Botel lui dit de ne pas se faire d’illusions car la jeune femme ne peut être sa fille bien qu’elle porte le même prénom. Le père Juan demande à Martín s’il n’est pas touché par l’amour de sa femme puis lui conseille de lui pardonner. Mais ce dernier ne démord pas de l’idée de la punir pour la mort de son frère. Quand Martín décide d’aller contrôler lui-même la fuite à la mine, Verónica tente de l’en empêcher. Alors qu’ils luttent, la blessure de Martín s’ouvre à nouveau.   Virginia est inquiète quand son oncle lui dit qu’il va l’emmener voir un autre docteur pour comprendre pourquoi elle ne guérit pas. Elle prend un médicament, donné par Daniel, qui provoque une tachycardie et fait monter sa tension. Jorge s’excuse en disant qu’il avait fini par croire qu’elle se servait de sa maladie pour obtenir ce qu’elle voulait mais, à présent, il sait que ce n’est pas le cas. Pendant ce temps, Magdalena confie à Botel que c’est parce qu’elle désespère de revoir un jour sa fille qu’elle a absolument tenu à lui donner un visage. Son compagnon la prend dans ses bras et lui demande d’être patiente. Verónica gifle Nanciyaga quand celle-ci lui dit que Martín va mourir par sa faute. Elle s’excuse ensuite et la supplie d’aider son mari. De son côté, Virginia demande à Jorge et Salma de ne pas parler à Emiliano de son malaise car ils commencent tout juste à se réconcilier et elle ne voudrait pas qu’il croie qu’elle joue de sa maladie. Jorge dit à Emiliano qu’il a appris par Alfredo qu’il y avait eu une fuite de cyanure à la mine et que plusieurs mineurs étaient malades. Le jeune homme demande si Martín est mort et son père répond qu’Alfredo n’a mentionné aucun décès. Emiliano fait alors mine de se réjouir. Son père déclare que c’est une bonne nouvelle pour Verónica mais moins pour son fils. Emiliano rétorque que Verónica a besoin d’aide et de quelqu’un de sa famille à ses côtés. Jorge partage son avis mais ne veut pas qu’Emiliano y aille. Daniel arrive chez Verónica pour soigner Martín. Il annonce à la jeune femme que son mari a perdu beaucoup de sang et que, sans transfusion, il mourra. Folle d’inquiétude, Verónica déclare qu’elle a le même groupe sanguin et qu’il peut donc commencer tout de suite. Nanciyaga demande au père Juan pourquoi Verónica doit donner son sang à Martín et celui-ci répond que le jeune homme en a besoin pour survivre. Alors Nanciyaga déclare que, si Martín reçoit le sang de sa femme, ils ne pourront plus jamais être séparés. Crescencio annonce à Manuel qu’à partir de maintenant, Joaquín sera responsable de la mine et qu’il devra lui obéir. Furieux, Manuel rétorque qu’il va réparer la fuite pour lui prouver qu’il n’est pas un bon à rien. Joaquín l’avertit que respirer ces gaz est dangereux mais Manuel menace de le tuer s’il s’interpose.

EPISODE 27
Claudia dit à Verónica qu’elle a appris par Daniel ce qui était arrivé à Martín. Cependant, elle ne sait pas pourquoi Manuel l’a attaqué. Verónica explique alors que son mari l’a défendue. Puis elle ajoute qu’elle n’a pas besoin de son aide et que Claudia peut aller à l’église s’occuper des malades si elle souhaite se rendre utile. A contrecœur, cette dernière répond qu’elle va y aller. Pendant ce temps, Joaquín annonce à Crescencio qu’un tuyau s’est cassé et que la fuite s’est aggravée mais il n’ose pas avouer que c’est de la faute de son petit-fils. Manuel fait semblant de lui être reconnaissant de ne pas l’avoir dénoncé mais Joaquín lui fait comprendre qu’il ne l’a pas fait pour lui mais pour son grand-père. Il ajoute que, s’il souhaite vraiment le remercier, il peut partir et ne plus faire parler de lui.  Martín fait des cauchemars dans lesquels il aime profondément sa femme mais où son frère exige qu’il détruise celle qui l’a poussé à se tuer. Pablo dit à Ana Perla qu’elle doit se reposer et que le docteur va maintenant prendre le relais auprès des malades. La jeune fille lui fait remarquer que lui aussi a besoin de repos mais que le docteur ne pourra pas s’occuper de tout le monde tout seul. Ivre, Manuel se plaint auprès de Raymunda de n’être compris par personne. Il déclare que même son grand-père le déteste car il l’a puni sans raison et a donné son poste à Joaquín. Il ajoute que tout ce qui arrive à la mine est de la faute des étrangers, notamment de Pablo et de Daniel. Le père Juan exige que Manuel s’en aille mais Raymunda lui demande de le comprendre. Le prêtre rétorque que, tout comme Crescencio, elle prend toujours sa défense mais il préfère ne rien dire car ils ne tomberont jamais d’accord. Mariana dit à Virginia que Pablo lui manque beaucoup et qu’il ne lui a pas envoyé une seule lettre. Son amie répond qu’elle-même a pu constater que le fax ne marchait pas toujours et qu’il était difficile de communiquer. Quand elle lui demande si elle croit qu’il y a quelqu’un d’autre, Mariana rétorque qu’il n’y a personne d’intéressant dans ce village. Pendant ce temps, Verónica reproche à Martín de lui avoir caché que Claudia allait venir le voir. Elle lui demande s’il y a quelque chose entre eux mais Martín rétorque que Claudia n’est qu’une amie. Nanciyaga révèle à Martín qu’ils lui ont donné le sang de Verónica et qu’ils seront liés à jamais. Verónica déclare qu’elle aurait donné tout son sang s’il avait fallu mais que même ce geste ne garantira pas leur bonheur. A Mexico, alors que Jorge remercie Salma d’avoir élevé Emiliano comme son fils, elle répond qu’ils sont les deux hommes de sa vie. A Mina Escondida, alors que Claudia vient se plaindre auprès de Martín, il la réconforte en lui caressant la joue. Ce geste énerve Verónica qui demande à la jeune femme si elle veut prendre sa place dans leur lit. Elle ajoute que son mari aura peut-être enfin sa nuit de noces. Martín est mal à l’aise et Claudia a du mal à cacher sa joie. Elle demande au jeune homme de lui expliquer pourquoi son mariage bat de l’aile.
 
 



Dans la même rubrique :
< >