Menu
A La UNE


Huiles essentielles : bien les utiliser


Stars des cosmétiques DIY, les huiles essentielles ne sont pourtant pas sans danger. Leur utilisation peut notamment donner lieu à de graves réactions allergiques. Pour en tirer tous les bienfaits, certaines règles de base sont à respecter. Décryptage. Très tendance ces dernières années dans les recettes culinaires healthy, remèdes de grands-mères et autres soins beauté faits maison, les huiles essentielles sont les coqueluches de tous les adeptes du bien-être au naturel. Si elles recèlent des pouvoirs puissants capables de guérir, apaiser et embellir notre peau et nos cheveux, elles doivent toutefois être savamment dosées et utilisées correctement afin d’éviter tout risque pour la santé. On fait le point.


Rédigé le Lundi 4 Octobre 2021 à 15:06 | Lu 50 fois

QUELS SONT LES DANGERS POTENTIELS ET EFFETS INDÉSIRABLES QUE PEUVENT PROVOQUER LES HUILES ESSENTIELLES ?

Les huiles essentielles sont sources de bienfaits mais mal dosées ou utilisées à mauvais escient, elles peuvent avoir l’effet inverse à celui recherché et causer de violentes allergies et réactions cutanées. L’une de nos amies s’est ainsi retrouvée avec le visage brûlé après avoir utilisé une huile essentielle pure pour traiter quelques boutons. C’est ce qui nous a donné envie de créer notre marque, afin de proposer des produits prêts à l’emploi, accessibles aux non-initiés et sécurisés. Toutefois, les répercussions sur la santé peuvent être encore plus graves, selon le type d’exposition, l’huile et la quantité consommée. En cas d’ingestion, on risque ainsi des irritations, des nausées, vomissements et troubles intestinaux, et aller jusqu’à des convulsions, des problèmes respiratoires et des troubles de la conscience.

​QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS À RESPECTER POUR LES UTILISER ?

En premier lieu, il faut savoir que les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 6 ans et les personnes souffrant de troubles neurologiques. Ensuite, il ne faut jamais les utiliser pures, mais toujours les diluer dans un corps gras comme une huile végétale ou une crème avant de les appliquer sur la peau, en respectant rigoureusement les dosages. De préférence, réalisez d’abord un test allergique avant utilisation. Enfin, certaines huiles ne sont pas consommables par voie orale. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin, votre naturopathe ou un spécialiste de l’aromathérapie.

EXISTE-T-IL DIFFÉRENTES QUALITÉS D’HUILES ESSENTIELLES ? COMMENT BIEN LES CHOISIR ?

Huiles essentielles : bien les utiliser
Afin de s’assurer la meilleure qualité possible, la solution consiste à s’approvisionner en pharmacie. À moins d’être connaisseur, on évitera de se tourner vers internet. Mieux vaut aussi opter pour des huiles issues de l’agriculture biologique, afin qu’elles ne comportent pas de traces de pesticides, et si possible d’origine locale, afin qu’elles aient été contrôlées et approuvées par des organismes de santé français. Veillez enfin à ce que l’étiquetage mentionne le nom latin de la plante, afin de ne pas tomber dans le piège des appellations trompeuses.

COMMENT LES UTILISER AU QUOTIDIEN ?

À condition d’être correctement dosées et employées, les huiles essentielles conviennent pour une multitude d’usages ! Côté santé, elles vont plutôt agir de manière préventive pour soulager les petits tracas du quotidien : coups de fatigue, stress, problèmes circulatoires, courbatures, crampes, douleurs articulaires... Pour profiter de leurs bienfaits, on les diffuse ou on les applique sur la zone concernée sous forme de crème, de cataplasme ou de préparation à base d’huile végétale. Je recommande tout particulièrement l’huile essentielle de lavande, aux propriétés relaxantes, celle de petit grain bigarade, à l’effet cocooning, et toutes les huiles essentielles de pin, dont les pouvoirs tonifiants sont parfaits pour donner un coup de boost dès que le besoin s’en fait sentir.



Nouveau commentaire :






Recevoir notre newsletter