Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES


Arachide, lait, poissons ou oeufs, beaucoup d’aliments
du quotidien sont causes d’allergies chez les enfants
et les adultes. Une diététicienne nous éclaire pour
décrypter en détail les allergies alimentaires.


​Difficile, au quotidien, de ne pas faire de ses repas de véritables casse-tête et d’avoir une vie sociale équilibrée lorsqu’on souffre d’allergies alimentaires. À la cantine, au restaurant, chez les amis ou sur les produits vendus en supermarché, scruter les ingrédients et les étiquettes est non seulement chronophage mais aussi excluant. Symptômes respiratoires, cutanés ou digestifs, les manifestations peuvent être plus ou moins graves et il ne s’agit pas de les prendre à la légère.

QU’EST-CE QU’UNE ALLERGIE ALIMENTAIRE ?
Une allergie alimentaire implique une réaction anormale du système immunitaire suite à la consommation d’un aliment. Les réactions surviennent immédiatement après l’ingestion. Lors du premier contact avec un allergène, des IgE (anticorps) spécifiques sont produits (pollen, protéines alimentaires, acariens...). Cette phase dite de sensibilisation est cliniquement silencieuse. Si ces contacts viennent à se répéter, les IgE vont être produits en grande quantité, entraînant des réactions inflammatoires. Cette phase peut conduire à un choc anaphylactique. Les allergies alimentaires sont plus fréquentes chez l’enfant que chez l’adulte.
 
SYMPTÔMES ET MANIFESTATIONS
Les symptômes varient selon l’âge (enfant et adulte). Ils peuvent apparaître à plusieurs niveaux : Peau : rougeurs, picotements, plaques rouges (urticaire), eczéma; Voies respiratoires : rhinite, asthme, éternuements, toux, difficulté à respirer; Système digestif : picotements de la bouche, difficulté à avaler, nausées, vomissements, douleur abdominale, diarrhées, coliques, reflux gastro-oesophagien (RGO); Système cardiovasculaire : hypotension. Entre la naissance et un an, 80 % des enfants allergiques à un aliment déclarent des manifestations de type eczéma. En cas d’inconfort digestif, il faut penser à une réaction allergique surtout si l’un des parents est allergique.
 
QUELLES SONT LES ALLERGIES LES PLUS FRÉQUENTES ?
Les aliments le plus souvent responsables d’allergies sont le lait, les oeufs, les arachides, les poissons et le soja. Bien qu’elles puissent être diagnostiquées pendant l’enfance, les allergies aux arachides, poissons et fruits de mer sont en revanche les plus fréquentes chez l’adulte. À ce titre, depuis 2011, une réglementation européenne oblige les professionnels de l’alimentation à signaler la présence des 14 allergènes LES ALLERGIES ALIMENTAIRES Arachide, lait, poissons ou oeufs, beaucoup d’aliments du quotidien sont causes d’allergies chez les enfants et les adultes. Une diététicienne nous éclaire pour décrypter en détail les allergies alimentaires. majeurs sur leurs produits.
 
LES ALLERGIES ÉVOLUENT-ELLES AVEC L’ÂGE ?
L’allergie alimentaire peut se déclarer très tôt dans l’enfance ou à l’âge adulte. Son évolution n’est pas toujours la même puisqu’elle peut disparaître une fois adulte ou persister pendant toute la vie. La majorité des enfants voit leur allergie se résoudre, et ce, souvent avant l’âge scolaire. Les allergies au lait et aux oeufs disparaissent souvent entre un et trois ans. En revanche, on peut trouver des résistances pour les fruits à coque, les poissons et les arachides.
 
QUELLES SONT LES PRINCIPALES CAUSES DES ALLERGIES ?
Différentes hypothèses sont étudiées pour expliquer l’origine et l’augmentation de la survenue des allergies alimentaires : - Le manque de variété dans notre alimentation : surconsommation d’un aliment ou à l’inverse une diversité qui nous expose à des produits plus exotiques; - La présence d’additifs alimentaires dans les produits industriels; - La pollution atmosphérique (qui diminue sensiblement nos seuils de tolérance); - La diminution de l’allaitement maternel des nouveau-nés; - Une hygiène trop importante chez les enfants qui ne permet pas de développer leur système immunitaire de façon optimale; - Une consommation précoce de certains aliments ou à l’inverse trop tardive. Bien qu’il existe des prédispositions génétiques, l’environnement joue un rôle majeur. À noter qu’il existe aussi des allergies croisées pouvant être déclenchées par deux substances différentes qui contiennent les mêmes éléments allergènes.
 
QUELLES SONT LES MENTIONS À REGARDER EN PRIORITÉ SUR LES EMBALLAGES ?
Tout produit contenant des allergènes fait l’objet d’un étiquetage obligatoire. L’allergène doit figurer en gras, en italique ou souligné dans la liste des ingrédients. La liste des 14 allergènes majeurs est disponible sur le site Economie. gouv.fr.

Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2020 à 16:00 | Lu 35 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Octobre 2020 - 16:00 Le smartphone au volant, fléau de la route


Nouveau commentaire :