Menu
A La UNE


La méthode Rowe, ou le travail libéré


Grâce aux télécommunications actuelles et aux logiciels de collaboration, les employés peuvent désormais travailler n’importe où. C’est ce que prône la méthode Rowe, parmi d’autres avantages.


Rédigé le Mardi 27 Avril 2021 à 17:41 | Lu 40 fois

A partir du moment où le travail est bien fait

Cali Ressler et Jody Thompson, auteurs de « Pourquoi le travail nous emmerde... et comment faire pour que ça change ? », définissent la méthode Rowe en ces termes : « faire ce qu’on veut, quand on veut, à partir du moment où le travail est bien fait ».... Forte de leur expérience, ces deux conseillères en entreprise aident les sociétés américaines à repenser radicalement leur environnement de travail. Avec des résultats souvent bluffants...

La liberté au travail

R.O.W.E ou Result Only Work Environment (que l'on pourrait traduire par « travail basé uniquement sur les résultats » : quatre lettres qui révolutionnent le monde de l’emploi aux États-Unis, surtout dans les bureaux. Derrière cet acronyme se cache une nouvelle méthode de gestion de travail axée uniquement sur les résultats. Exit les horaires fixes, le pointage du personnel ou les réunions obligatoires : les salariés organisent leur emploi du temps comme bon leur semble et ne sont pas forcés de se lever tôt, d’endurer les embouteillages pour se rendre au bureau, de subir la mauvaise humeur de leurs collègues ni les ordres de leur patron... Ils sont libres de travailler où et quand ils le veulent, en autonomie totale, sans avoir besoin de se justifier. Leur seule contrainte : les résultats. L’employeur donne des objectifs précis à atteindre dans un laps de temps limité, et ne se soucie guère des moyens utilisés pour y parvenir. Peu lui importe que ses petites mains travaillent trois ou douze heures par jour. Seule l’efficacité compte et elle est évaluée par l’aboutissement des missions définies.

Des avantages multiples

Aussi étonnant que cela puisse paraître, tout le monde trouve son compte dans la méthode Rowe. Plus libre, l’employé choisit son propre environnement de travail, en accord avec sa vie privée et familiale. Il dort plus, subit moins de pression et se sent nettement moins stressé, donc en bonne santé. Il est le seul responsable de ses actes, un point gratifiant qui lui donne confiance en lui, mais qui l’incite également à s’appliquer davantage. En bref, sa vie est plus saine et son travail de meilleure qualité. Son supérieur, quant à lui, remarque une importante hausse de la productivité dans son entreprise, estimée à 35 % ! Plus épanoui, le personnel vante les mérites de ce mode de fonctionnement et attire d’autres bons éléments dans la société. Le télétravail permet également d’optimiser l’espace et de se passer des processus parfois superflus. Patrons français, vous savez ce qu'il vous reste à faire...



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Mai 2021 - 09:49 Le tatouage, mon art, ma mission de vie

Mercredi 28 Avril 2021 - 16:23 L’entretien d’embauche : comment assurer ?


Nouveau commentaire :