Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Telenovela - Passion et pouvoir : Episodes 88 - 95


Télénovéla mexicaine sur Réunion Première du lundi au vendredi à partir de 13 h sauf le mercredi


Telenovela - Passion et pouvoir : Episodes 88 - 95
ÉPISODE 88
Nina explique à David que Régina se sent complètement abattue depuis qu’elle a surpris Arturo et Julia s’embrasser. Par leur faute, les deux jeunes amoureux ne peuvent plus être ensemble, Nina demande alors au jeune homme d’oublier sa fille. Celui-ci tente de lui faire comprendre que lui et Régina ne peuvent payer les conséquences de l’attitude de leurs parents. Nina reconnaît qu’ils pâtissent injustement de l’aventure d’Arturo et Julia, tout comme elle.
Julia a besoin de temps avant de pouvoir parler à Franco, d’autant plus qu’elle lui en veut d’avoir répété à David des choses qu’il aurait dû garder pour lui. Elle trouve regrettable que David et Régina mettent fin à leur si belle histoire. Gabriela estime également regrettable qu’elle et Franco subissent les conséquences d’un acte commis par son oncle il y a des années, alors que sa tante s’est également mal comportée. Hébétée, Julia jauge sa nièce d’un long regard.
Gabriela lui rappelle qu’elle a passé le plus clair de son mariage à être amoureuse d’un autre homme, elle ne comprend donc pas pourquoi elle ne parvient pas à pardonner à Eladio pour un acte qu’il a commis il y a des années. Elle ajoute qu’il est très facile de juger les erreurs des autres et d’établir leur culpabilité plutôt que de balayer devant sa porte.

ÉPISODE 89
Le jour du jugement d’Erick est arrivé et Pedro assure qu’il n’est pas l’homme qu’il a aperçu se disputer avec Montserrat le soir de sa mort. Erick est immédiatement relâché.
Le détective Rebolledo est furieux, mais il estime que bien qu’Arturo ait utilisé ses relations pour obtenir la relaxe de son fils, Erick est toujours un meurtrier. Il reproche à l’homme d’affaires d’être le premier à demander justice lorsque l’on s’en prend à son fils, mais le dernier lorsqu’il est coupable.
Julia tente d’expliquer à Nina qu’elle n’est pas la cause de son divorce et qu’elle n’a jamais donné de raisons à Arturo de croire qu’elle quitterait son mari pour lui. De toute manière, peu importe si Nina la croit ou non, son seul désir étant de se réconcilier avec son fils et de l’aider à renouer sa relation avec Régina. Elle précise également qu’elle aime toujours Eladio profondément.
Lorsque Jorge apprend que Régina a rompu ses fiançailles avec David, il demande à la jeune fille de bien vouloir lui donner une chance. Mais elle lui explique que si son histoire avec David est terminée, c’est parce que tout était contre eux et non par manque d’amour. Elle ne peut pas accéder à sa demande, car David est l’homme de sa vie. Jorge lui propose alors d’être son ami.
Marintia explique à Caridad que le médecin lui a recommandé le repos absolu, car son bébé pourrait naître prématurément.
Si Julia accepte de lui pardonner, Eladio promet à Franco de le reconnaître comme son fils. Franco reconnaît que c’est son souhait le plus cher, mais il ne sait pas s’il peut croire son père. Il devrait le connaître pourtant.
Miguel répète à Consuelo qu’il l’aime et qu’il trouve injuste que son père veuille les séparer alors qu’il trompe sa femme avec celle d’Eladio.
Augustin ne reconnaît plus son ami Arturo qui n’a eu aucun problème à faire du mal à sa famille dans le seul but de se rapprocher de Julia. Il se demande ce qu’il serait prêt à accomplir pour s’assurer qu’Erick ne finit pas en prison.
Justino et Clarita sont heureux, car Luisita est d’accord pour qu’ils forment tous une famille.
Erick est prêt à accorder le divorce à Consuelo, mais il veut le bébé, qu’elle ne reverra plus jamais.
Grâce à l’aide d’Humberto, Arturo se présente chez Julia pour la supplier de redonner une chance à leur couple, puis il l’embrasse de force. Julia le repousse et lui reproche d’être la cause de la rupture de leurs enfants et du fait que son fils ne veuille plus la voir. Elle lui répète qu’elle est mariée, lui raconte ce que Nina lui a infligé sous son propre toit. Arturo insiste pourtant, mais Julia ne veut plus le voir et lui interdit de remettre les pieds chez elle.
Consuelo rappelle à Erick qu’il l’a trompée avec une autre femme, qu’il ne s’est jamais retenu de lui dire à elle, sa propre femme, qu’il ne l’aimait plus, qu’il s’ennuyait et à présent, il essaie de la blesser. Erick lui répond sur un ton cynique qu’il est heureux de voir qu’elle sait à quoi s’en tenir.
Humberto tente de manipuler Julia pour la pousser à développer des rapports avec Arturo, mais elle lui répond catégoriquement qu’elle ne veut plus en entendre parler, car elle aime profondément Eladio.
Arturo tente de réprimander Miguel, mais celui-ci l’accuse d’être la cause de la haine que Nina et Erick lui vouent depuis toujours. Il lui reproche de les avoir laissés le maltraiter, qu’il ne s’attende donc pas à ce qu’il fasse preuve de considération à leur égard. Arturo reconnaît ses torts, mais il demande à son fils de se montrer prudent pour le bien de Consuelo, de peur qu’il ne finisse comme lui, sans enfants et sans famille.
Au cours d’une conversation, David traite Arturo de pauvre type qui n’hésite pas à piétiner qui que ce soit pour obtenir ce qu’il veut, y compris ses propres enfants. Comment peut-il lui reprocher ce qui s’est passé avec Daniela, alors qu’il n’hésite pas à avoir une aventure avec une femme mariée et à décevoir sa fille Régina qui l’a toujours admiré ? Il l’accuse d’avoir détruit leurs deux familles.
David explique à Gabriela qu’il ne considérera jamais Franco comme son frère pour la simple raison que c’est un homme mauvais dont le seul objectif est de détruire les Gomez Luna. Il y est déjà parvenu d’ailleurs avec l’aide de sa mère.
Hors de lui, David accuse sa mère d’être la cause de sa rupture avec Régina, il jure de ne jamais le lui pardonner.
Nina, en larmes, reproche son infidélité à Arturo. Elle le gifle et jure de le détruire. Arturo reconnaît qu’il n’a jamais cessé d’aimer Julia et qu’il a uniquement épousé Nina parce que Julia s’était mariée avec Eladio, mais il promet d’être un bon père. C
Nina estime que sa parole ne vaut rien, car il lui a juré de toujours l’aimer et la respecter, mais il n’a pas tenu sa promesse. Par ailleurs, il a séparé Régina de l’homme qu’elle aime. Elle promet de le faire souffrir comme il a fait souffrir toute la famille et de faire en sorte qu’il ne soit jamais heureux avec Julia.
Eladio demande à Franco et Gabriela de quitter la maison qu’il a fait bâtir pour Julia. Ils peuvent en choisir une autre de leur choix qu’il se fera un plaisir de leur offrir. En effet, il est temps qu’ils fassent leur vie, maintenant qu’ils sont mariés.
Julia comprend que Franco n’est pas responsable du fait qu’Eladio ne l’a jamais reconnu, mais en revanche, il est bien coupable d’avoir monté David contre elle en lui répétant des propos intimes qu’il tient probablement de Gabriela. Cette dernière jure de ne jamais avoir trahi la confiance de sa tante.
Julia avoue aimer Eladio comme elle n’a jamais aimé personne, mais malheureusement, son infidélité a tout gâché.
Franco est certain qu’Humberto est celui qui a révélé à Julia qu’Eladio avait eu un fils hors mariage. Humberto nie être le responsable. Julia prend sa défense en ajoutant qu’elle a appris la nouvelle par hasard.
Nina, hors d’elle, gifle Julia en l’insultant et en l’accusant de lui avoir volé son mari.

ÉPISODE 90
Miguel assure à Arturo qu’il fera preuve de retenue par amour pour Consuelo qui est pour lui, la plus décente et la plus merveilleuse des femmes. Il reconnaît être celui qui refuse de couper toute relation, Consuelo n’a absolument rien à se reprocher.
Franco s’étonne qu’Arturo soit parvenu à permettre à son fils Erick d’obtenir la liberté. Eladio, pour sa part, n’est pas surpris, car il connaît bien Arturo et il sait qu’il serait prêt à tout pour éviter la prison à son fils. Franco souhaite savoir si son père aurait agi de même s’il s’était trouvé dans une situation similaire. Eladio lui assure que oui, sans aucune hésitation. Mais selon l’homme d’affaires, il y a une différence majeure entre son fils et celui de son rival, Erick n’est qu’un bon à rien, tandis que Franco est devenu, grâce à son aide, un jeune homme brillant. Cependant, Franco soupçonne Eladio de se servir de lui à des fins personnelles, car s’il l’aimait vraiment, il l’aurait reconnu depuis longtemps comme étant son fils. L’homme d’affaires, agacé, lui ordonne de sortir.
Arturo décide de se rendre à New York pour accélérer la procédure de divorce d’avec Nina qu’il ne supporte plus.
Julia reçoit une lettre d’amour et une rose de la part d’Eladio. En larmes, elle lui demande de ne plus rien lui envoyer, car elle ne parviendra jamais à lui pardonner.
David demande à Jorge de ne plus s’approcher de Régina, car bien qu’ils ne soient plus ensemble, ils s’aiment toujours et ils renoueront bientôt leur relation. Jorge refuse d’accéder à sa demande, car lui et la jeune femme sont amis.
Caridad reproche à Eladio d’avoir chassé Gabriela et Franco de chez lui. Mais étant de jeunes mariés, Eladio estime normal qu’ils vivent seuls. Par ailleurs, Franco s’est déjà  choisi une propriété et la maison dans laquelle ils vivaient tous est celle de Julia, lui aussi a dû en partir. Il ajoute que Franco et Gabriela doivent être plus unis que jamais, car Marintia attend l’enfant de Franco.
Eladio se rend chez Julia pour féliciter son père, Humberto ne manque pas l’occasion de lui dire que Julia est très heureuse et flattée par les fleurs qu’Arturo lui a envoyées. Il demande à son gendre d’offrir le divorce à sa fille. Julia conteste ses propos, elle n’est pas flattée, elle a clairement fait comprendre à Arturo qu’elle ne voulait rien savoir de lui. Par ailleurs, son éventuel divorce ne concerne qu’elle et Eladio.
Caridad informe Franco que le bébé de Marintia vient de naître, mais l’accouchement s’est très mal passé et la jeune femme se trouve entre la vie et la mort. Franco, furieux, estime que c’est tout ce qu’elle mérite pour avoir ignoré la possibilité d’avorter. Par ailleurs, il estime que le mieux pour le bébé est qu’il ne survive pas. Caridad est bouleversée par l’attitude de son fils.
Eladio demande à Arturo de ne plus s’approcher de Julia, car elle restera son épouse tant qu’il sera en vie et par ailleurs, Julia ne l’aime plus. Arturo ne se laisse pas impressionner, il est convaincu que la jeune femme est toujours amoureuse de lui, il se rend donc à New York pour accélérer son divorce et permettre ainsi que lui et Julia soient ensemble le plus vite possible.
Daniela insulte publiquement Julia, en l’accusant d’être la maîtresse de son père et de détruire sa famille.

ÉPISODE 91
Daniela accuse publiquement Julia d’être la maîtresse de son père et de vouloir détruire sa famille. Julia tente de lui expliquer qu’il n’y a absolument rien entre elle et Arturo, lui rappelle qu’elle a elle-même eu une relation avec le fiancé de sa sœur et ajoute qu’étant donné que la jeune fille est l’image de l’entreprise de son mari, elle se soucie peu de ce qu’elle peut penser.
Eladio accepte de couvrir les frais du bébé de Marintia.
Arturo propose à Augustin de mettre des actions à son nom et de placer certaines de ses propriétés sous le nom de Miguel pour éviter d’avoir à céder la moitié de sa fortune à Nina.
Au nom de leur amitié, Augustin décide d’accepter, mais il espère que Nina ne s’en rende pas compte, car elle le déteste déjà assez comme ça.
Consuelo n’apprécie guère qu’Erick et sa belle-mère prennent toutes les décisions concernant le baptême de leur bébé, mais Erick lui rappelle qu’il ne proteste pas contre le fait qu’elle en ait la garde. Il estime donc être en droit de gérer le baptême de son fils à sa guise.
Julia fait part à Gabriela de ce qui s’est passé avec Daniela. Sa jeune nièce lui conseille de s’habituer à ce genre d’épisodes, car dorénavant, les enfants d’Arturo vont la juger responsable du divorce de leurs parents. Julia est surprise, car Nina et Arturo ont des problèmes depuis longtemps, mais Gabriela lui rappelle que les enfants ont pour habitude d’idéaliser leurs parents, c’est la raison pour laquelle David se sent trahi par sa mère. Julia, en larmes, promet de se battre pour convaincre son fils que sa liaison avec Arturo n’est en fait qu’un malentendu.
Arturo tente de se réconcilier avec sa fille Régina, mais celle-ci lui explique qu’il lui a fait énormément de mal  en devenant l’amant de la mère de son fiancé et qu’elle ne pourra jamais le lui pardonner.
Prétextant que leur fils est l’héritier de l’empire Monténégro, Erick engage du personnel de sécurité pour surveiller Consuelo 24h/24.
Julia reproche à son père de l’avoir manipulée à sa guise, de l’avoir obligée à épouser l’homme qu’il avait choisi pour elle et de ne jamais lui avoir appris à s’aimer telle qu’elle était. Elle décide de commencer à le faire, en espérant qu’il ne soit pas trop tard.
Arturo prend la décision de changer le cours de ses affaires pour éviter d’avoir des problèmes supplémentaires avec Eladio une fois que lui et Julia seront ensemble. Augustin est surpris d’entendre son ami en parler comme si son union avec Julia était chose faite et pense que ce n’est pas parce qu’il est en train de divorcer que Julia va le rejoindre. Arturo se dit pourtant sûr que Julia l’aime toujours et qu’ils finiront ensemble.
Nina conte à Eladio l’altercation qui s’est produite entre Daniela et son épouse et lui demande de ne pas résilier le contrat signé avec sa fille. Julia n’a rien dit à Eladio, mais ce dernier ne va pas tolérer que quiconque la traite avec irrespect. Il décide de tout d’abord en parler avec elle. Nina tente de justifier l’attitude de sa fille en lui expliquant qu’elle est blessée par le fait qu’Arturo souhaite divorcer par la faute de Julia. Eladio lui rappelle qu’il n’y a absolument rien entre Arturo et sa femme.
David supplie Régina de renouer leur relation et de partir ensemble le plus loin possible. En dépit de l’amour qu’elle éprouve pour lui, la jeune fille rejette sa proposition.
Franco tente de faire chanter Eladio pour le contraindre à lui donner son nom de famille, car sinon, son petit-fils sera uniquement celui d’une meurtrière.
 
ÉPISODE 92
Franco fait chanter Eladio pour avoir le droit de porter son nom de famille et ainsi permettre à son fils d’être reconnu comme un Gomez Luna plutôt que de grandir avec le stigma d’avoir une grand-mère meurtrière. Eladio, lui rétorque sur un ton sarcastique, qu’il n’est pas aussi intelligent qu’il le croit. Il voit bien qu’il essaie de tirer avantage de la situation, mais il apportera une aide financière à Marintia, que ça lui plaise ou non.
Eladio informe David que sa mère, très affectée par le froid qui existe entre eux, souhaite lui parler. Il lui demande de bien vouloir l’écouter, mais le jeune homme refuse.
Arturo informe Nina qu’il a dressé une liste de ses biens à partir de laquelle ils pourront procéder au partage. Il lui déclare également que dorénavant, ils ne feront plus d’apparitions publiques ensemble. Nina lui dit alors que le baptême de leur petit-fils sera le dernier évènement auquel ils assisteront en tant qu’époux. Arturo ne voulait pas que les choses se terminent ainsi, mais Nina est devenue si difficile qu’il est impatient que le divorce soit prononcé.
David répète à Régina qu’il l’aime et il est certain qu’elle partage ses sentiments. Il lui propose de partir ensemble le plus loin possible, mais elle préfère se rendre au baptême de son neveu. Le jeune homme lui déclare qu’il est prêt à tout pour elle y compris l’accompagner au baptême.
Eladio fait clairement comprendre à Daniela qu’il n’acceptera jamais qu’elle insulte son épouse qui n’a rien à voir avec le divorce de ses parents. Selon lui, le seul responsable est son père. Il est prêt à l’excuser pour cette fois, mais il promet de la congédier et d’exercer la clause de bonne cuite si un tel comportement devait se reproduire.  Daniela le remercie et admet qu’elle aimerait que son père soit davantage comme lui.
Regina refuse catégoriquement de renouer sa relation avec David qui, hors de lui, n’arrive pas à croire qu’elle refuse de se battre pour leur amour.
Julia surprend son père en train de s’entretenir avec Arturo. Elle exige de savoir pourquoi les deux hommes se voient en cachette. Humberto lui explique qu’il souhaitait simplement demander à Arturo de la laisser tranquille, tandis qu’Arturo souhaitait l’informer que son divorce était en marche. Julia lui explique alors que ce n’est pas parce qu’il va divorcer qu’elle va accepter de renouer leur relation. Elle lui suggère plutôt de clarifier les choses avec ses enfants et évoque ce qui s’est passé entre elle et Daniela au salon de beauté.
Erick, plus futé qu’à son habitude, demande à sa mère de faire en sorte qu’Arturo mette les actions de cette dernière à son nom pour qu’il puisse en disposer. Nina lui répond qu’elle va y penser, même si elle considère qu’il faudra bien qu’elle apprenne un jour à gérer ce qui lui appartient. D’ailleurs, quelqu’un lui a proposé son aide.
Blessée, Gabriela reproche à Julia d’avoir rayé Franco de sa vie, alors qu’elle est la seule « mère » qu’il a jamais eue. Julia avoue que voir Franco lui rappelle ce qu’Eladio lui a fait. Elle a besoin de temps pour s’en remettre.
Humberto suggère à Eladio de tout faire pour que Julia lui pardonne, car il doute qu’elle ait complètement oublié Arturo.
M. Rueda informe Nina qu’Arturo a placé la grande majorité de ses biens sous le nom de personnes de confiance. Furieuse, la jeune femme reconnaît qu’elle n’aurait jamais pensé qu’il agirait de la sorte. Elle souhaitait simplement faire pression sur lui pour qu’il renonce au divorce, mais là, elle est déterminée à se battre.
 
 ÉPISODE 93
Régina décide de démissionner de son poste au sein de l’entreprise de son père, car elle ne veut plus travailler avec lui. Nina tente de l’en dissuader pour pouvoir protéger leurs intérêts, car Arturo a placé un certain nombre de ses actions et de ses propriétés sous le nom de tiers pour qu’elle ne puisse pas en bénéficier.
Pour Julia, continuer de voir Eladio la dérange de plus en plus. Eladio, de son côté, est conscient d’avoir commis une grave erreur et s’il doit la perdre pour cette raison, il préfère aller habiter à l’hôtel, car elle est l’amour de sa vie.
Régina est de retour chez ses parents, car par la faute de son père, elle a dû mettre fin à sa relation avec David. Elle lui reproche de ne pas avoir attendu que son divorce et que celui de Julia et Eladio soient prononcés avant d’entamer une liaison extra-conjugale. Arturo tente de se justifier en lui expliquant qu’il a uniquement agi par amour. Nina lui dit alors qu’elle et ses enfants souhaitent qu’il quitte la maison.
Julia tente d’expliquer à David qu’Arturo l’a embrassé par surprise et qu’il n’y a absolument rien entre eux. Le jeune homme lui rappelle alors qu’Arturo alla la voir lorsqu’elle était dans le coma, qu’ils se sont retrouvés à Puerto Vallarta, mais si elle jure ne rien ressentir pour lui, il accepte de la croire. Tout cela est dans le passé pour Julia, tout ce qui lui importe à présent, c’est que son fils renoue sa relation avec Régina. Mais David, désespéré, avoue avoir déjà tout essayé, mais Régina juge Julia responsable du divorce de ses parents et refuse de le lui pardonner.
Arturo refuse de laisser la maison à Nina, car elle a appartenu à son père et à son grand-père avant lui. Il est par ailleurs, convaincu que Nina veut uniquement la récupérer pour lui faire du mal. Régina, hors d’elle, lui reproche son attitude. Elle lui rappelle qu’elle a dû rompre avec David par sa faute, elle estime donc qu’il devrait quitter la maison sans broncher. Nina ajoute qu’il a déçu toute la famille et qu’Eladio, lui, est un vrai gentleman qui ne chasserait jamais Julia de chez lui.
Erick, plus hypocrite que jamais, confie à son père qu’il est de son côté, même s’il ne peut l’admettre devant sa mère. Il lui demande également de ne rien dire à ses sœurs pour qu’elles l’autorisent à gérer les actions qu’il mettra à leur nom. Arturo se refuse catégoriquement à placer des actions aux noms de Régina et Daniela et encore moins à celui d’Erick. Sa décision énerve énormément ce dernier, mais il feint de comprendre la décision de son père.
Franco, toujours dans la manipulation, explique à Caridad qu’il ne veut plus avoir de conflits avec son père et qu’il va plutôt tenter de se rapprocher de lui. Il lui conseille d’en faire autant maintenant que lui et Julia sont séparés. En effet, elle pourrait très bien le récupérer et devenir la nouvelle Mme Gomez Luna.
Consuelo apprend que l’avocat d’Erick se nomme Hector Rueda et qu’il est l’un des meilleurs de la profession. En effet, elle est choquée de recevoir une demande de divorce de la part de son mari qui exige par ailleurs la garde exclusive de leur fils.
Julia tente d’expliquer à Régina qu’il n’y a absolument rien entre elle et son père, mais la jeune fille refuse de la croire. Julia, fortement contrariée, exige d’Arturo de clarifier la situation avec sa fille.
Franco, l’intrigant, informe Eladio qu’il a entendu que Julia se trouvait dans le bureau d’Arturo Monténégro.

ÉPISODE 94
Toujours prêt à semer la zizanie, Franco critique Julia pour être allée voir Arturo et ajoute que de voir son père souffrir par la faute de son épouse le met en colère. Eladio ne supporte pas que l’on dise du mal de Julia, mais il remercie le jeune homme de sa franchise, même si ça lui fait du mal.
Franco, plus hypocrite que jamais, prétend vouloir que ses rapports avec David se passent bien puisqu’ils sont frères. Mais David ne se laisse pas embobiner, il entend n’entretenir que des rapports professionnels avec son demi-frère qu’il traite d’hypocrite, car il n’oublie pas qu’il a tout fait pour le monter contre sa mère. Franco prétend avoir agi de la sorte pour l’aider à comprendre le point de vue de son père, car Julia ne l’a jamais aimé. Franco ajoute ensuite qu’il n’est pas responsable du comportement de Julia et encore moins d’être le fils d’Eladio.
Nina accepte l’aide d’Eladio pour assurer la protection de ses intérêts et elle espère qu’un jour, ils pourront devenir associés. Eladio souhaite que leurs rapports ne lui créent pas trop de problèmes avec Arturo et prévient la jeune femme qu’il compte sur la discrétion de ses interlocuteurs. Il sait également qu’Arturo a placé des propriétés et des actions sous le nom d’Augustin, son avocat, et de son fils, Erick, pour protéger ses biens.
Il se demande par ailleurs comment Arturo a obtenu la libération d’Erick, il est certain qu’il a soudoyé le témoin. Nina choquée tente de lui assurer que son fils est totalement innocent, mais Eladio, pour sa part, a la certitude que le jeune homme est l’assassin de Montserrat.
David supplie Régina de renouer leur relation, mais elle le repousse une nouvelle fois et lui dit que Julia est allée voir son père en prétextant vouloir parler à Régina, mais dès qu’elle a vu Arturo, elle l’a suivi dans son bureau.
Arturo exige qu’Erick lui explique pourquoi il veut retirer la garde de l’enfant à Consuelo. Le jeune homme, cynique, demande à son père de se ranger de son côté, tout comme il a rallié sa cause face à Nina et Régina. Mais Arturo pense qu’un enfant doit être avec sa mère, il lui interdit donc de poursuivre ses démarches. Nina profite de l’occasion pour envenimer la situation en déclarant à son fils que son père ne se soucie que de son fils aîné et d’Augustin à qui il a également remis des actions. Erick perd son calme et lance que Miguel et Consuelo ne valent rien. Arturo, furieux, lui rétorque qu’il est mal placé pour déterminer la valeur des autres alors qu’il a trompé à répétition une femme qui lui a été fidèle et qu’il a commis un meurtre.
Se tournant vers Nina, il lui reproche d’avoir uniquement agi par intérêt, mais elle s’en défend en affirmant qu’elle souhaitait simplement exercer un peu de pression sur lui pour qu’il renonce au divorce, mais elle est dorénavant déterminée à se battre et le jour où elle quittera la maison familiale, ce sera les pieds devant.
Julia soupçonne son père de vouloir bien se faire voir par Arturo et par Eladio, au cas où la jeune femme déciderait de choisir l’un ou l’autre. Humberto feint de ne pas comprendre. La jeune femme a pris la décision de vivre seule, mais il ne doit pas s’inquiéter, elle continuera de couvrir ses frais.
Arturo tente de rapprocher Régina et Jorge, mais la jeune femme n’est pas intéressée. Elle lui rappelle que même si elle et David n’ont jamais été mariés, ils vivaient ensemble, mais lui et Julia ont tout détruit au moment même où elle et David étaient au comble du bonheur. Elle espère qu’il pourra vivre avec ça sur la conscience.
Fanny déclare à Nina que ce serait une énorme victoire sur Julia de parvenir à séduire Eladio. Elle pourra ainsi empocher une partie de la fortune d’Arturo, une partie de celle d’Eladio qui est par ailleurs très bel homme.
 
 ÉPISODE 95
Franco déclare hypocritement avoir beaucoup d’affection pour Julia et se sentir blessé par sa froideur, car elle est la mère qu’il n’a jamais eue. Si telle est la vérité, Julia se demande pourquoi il a évoqué sa supposée liaison avec Arturo. Le jeune homme prétend qu’il souhaitait simplement que David comprenne que si Eladio s’est intéressé à Caridad, c’est uniquement parce que Julia ne l’a jamais aimé.
Julia confie à son père avoir eu une conversation difficile avec Franco, mais bien qu’il se soit mal comporté, elle reconnaît qu’il n’est qu’une des nombreuses victimes d’Eladio. Selon Humberto, Franco a toujours voulu être comme David et il est prêt à tout pour y parvenir, il lui conseille donc de ne pas se laisser manipuler.
Eladio remercie Julia d’avoir accepté de s’entretenir avec Franco, il la complimente sur sa gentillesse. Julia lui répond qu’elle peut être gentille, mais pas stupide et elle ne supporte pas qu’il ait eu un enfant avec une autre pendant leur mariage. Elle lui reproche également de lui avoir menti pendant tant d’années. Eladio admet avoir fait beaucoup d’erreurs, mais il l’aime, elle a fait de lui un homme meilleur.
Pour pouvoir aider Nina, Eladio demande à Fanny de convaincre Nina de lui vendre ses actions et en échange, il lui versera une bonne commission. Fanny accepte son offre.
Miguel se dit convaincu qu’Arturo a fait quelque chose d’illégal pour faire éviter la prison à Erick, car ce dernier est coupable de la mort de Montserrat. Augustin ignore si Arturo est intervenu d’une manière ou d’une autre, mais peu lui importe, il refuse de le juger, car les parents sont capables de tout pour protéger leurs enfants. Mais Miguel estime qu’il y a des limites, d’autant plus qu’il doute de l’innocence de son demi-frère.
David demande à nouveau à Régina de redonner une chance à leur couple. Régina le repousse une fois de plus, tandis que Daniela demande à sa sœur de l’oublier, par respect pour leur mère.
David a décidé de ne plus se soucier des affaires et de la vie de ses parents. Sa mère est libre de renouer sa relation avec Arturo si elle le désire, car une seule chose l’importe et c’est de récupérer Régina.
Julia n’apprécie pas de voir Nina dans le bureau d’Eladio. Nina lui assène que si ça la dérange de la voir aux côtés de son mari, elle n’aurait jamais dû pousser le sien à la quitter.
Julia se demande pourquoi Nina, qu’elle juge indigne de confiance, a pris l’habitude de faire des apparitions dans le bureau d’Eladio. Il lui explique qu’elle avait simplement besoin de ses conseils et qu’en qualité de président de l’association, il se devait de la recevoir. Cependant, il est enchanté par sa jalousie. Julia nie toute forme de jalouse et ajoute qu’il n’a pas besoin de placer davantage d’actions sous le nom de David pour éviter qu’elle en bénéficie au cas où ils divorceraient. Eladio refuse d’envisager le divorce, et même si ça devait arriver, il ne la laisserait pas sans ressources. Il avoue avoir toujours recherché son admiration et son amour. Ils sont sur le point de s’embrasser lorsque Franco les interrompt. Eladio, en colère, lui demande de frapper avant d’entrer. Le jeune homme s’excuse et confesse hypocritement qu’il souhaite uniquement que son père et Julia se réconcilient.
Caridad, qui s’est mise sur son trente-et-un, tente d’attirer l’attention d’Eladio.


 
 
 



 

 

Rédigé le Samedi 14 Avril 2018 à 13:00 | Lu 2098 fois


Dans la même rubrique :
< >