Télé Mag +
Facebook
Twitter
YouTube
Menu

Cuisine

Vive le goûter fait maison !


Après une longue journée d’école, nos enfants ont besoin d’une pause goûter bien méritée. Et si vous le prépariez vous-même pour prendre encore plus de plaisir à le partager avec eux? Cette semaine, nous vous proposons de découvrir la recette du pain au lait. Il suffit de l’agrémenter de quelques carrés de chocolat ou de pâte à tartiner pour que vos enfants soient ravis. L’avantage c’est que vous pouvez en faire un peu plus, histoire d’avoir également un petit-déjeuner fait maison.


les pains au lait

Vive le goûter fait maison !
Ingrédients pour 12 pains au lait :
• 400g de farine
• 1 sachet de levure de boulanger
• 25cl de lait
• 80g de beurre
• 1 jaune d’oeuf
• 30g de sucre
• 1 cuillère à café de sel

Préparation
• Verser la farine, le sucre, le sel et la levure dans un saladier. Mélanger.
• Dans un autre récipient, mélanger le jaune d’oeuf avec le lait. Faire fondre le beurre et l’ajouter à ce mélange.
• Verser doucement le tout dans le premier saladier. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.
• Laisser reposer pendant 1h30 environ dans un endroit sec.
• Former une douzaine de pains au lait que vous déposerez sur une feuille de papier sulfurisé dans un four éteint pendant 45 min environ.
• Badigeonner les pains avec un peu de lait avec un pinceau.
• Puis faire cuire dans un four à 180°C durant 15 min.

Les bonbons au collège

Vive le goûter fait maison !
Sucettes, chewing-gums ou réglisses, à croquer, à sucer ou à mâcher... bien qu’ils soient traditionnellement associés à l’enfance, les bonbons sont encore très présents au collège. Dans la cour de récré comme en classe, ils se mangent, se donnent et se demandent au quotidien mais quels rôles y remplissent-ils vraiment? Pour étudier la question, une étude a été menée par l’INRA pendant 2 ans auprès de 60 enfants âgés de 12 à 13 ans, scolarisés en classe de 5ème dans deux collèges de la petite couronne parisienne. Ces travaux ont montré comment les bonbons sont un élément, voire un instrument, de construction des liens sociaux qui permet aux préadolescents de trouver leur place au sein de la classe. Le bonbon est un objet de transgression qui permet aux élèves «populaires», plutôt rebelles face au système scolaire de gagner en prestige et plus encore d’affirmer leur position au sein de la classe. Il est également vecteur de lien social parce que choisir avec qui on partagera le bonbon que l’on apporte à l’école est lourd de significations.

 

Le goûter en chiffres
• 5,5 goûters par semaine en 2016 chez les enfants de 3 à 6 ans (contre 6 en 2003)
• 4,6 goûters par semaine en 2016 chez les enfants de 7 à 14 ans (contre 5,4 en 2003)
• 3,5 goûters par semaine en 2016 chez les enfants de 15 à 17 ans (contre 4,1 en 2003)
• 1 goûter sur 4 suit les recommandations.
• Le goûter représente 12 % de l’apport énergétique des enfants
Source : Crédoc 2017

Le goûter idéal :
2 groupes parmi les suivants : fruits, produits laitiers, produits céréaliers + 1 boisson : eau, lait, jus de fruits...

Rédigé le Samedi 10 Août 2019 à 07:00 | Lu 140 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Décembre 2019 - 00:45 Verrines de fête

Mardi 3 Décembre 2019 - 20:56 10 astuces à tester